Victory Vision 1700 et H.D Electra Glide
- Pas question pour moi de faire de la pub pour une marque ou une autre. Il se trouve que j'ai l'immense privilège de posséder une Gold, mais il y a d'autres motos que j'aime beaucoup. - Je présente ici quelques photos d'autres machines que je posséderai peut-être un jour. En 1er La Victory Vision que j'ai découverte à Paris. C'est une très belle machine qui souffre de quelques détails de finitions. La bagagerie est également ridicule, son principal défaut selon moi. - Autre point noir : le groupe qui est propriétaire de la marque peine à développer un réseau digne de ce nom en France. J'ai l'impression qu'ils distribuent la marque "Victory " avec des revendeurs multimarque. En témoigne leur représentant à Paris : même pas le logo de la marque sur leur site internet ! De plus ils ont énormément d'humour : en avril, lors de mon passage chez eux, le responsable m'a fait une proposition de reprise de ma Gold tous simplement ridicule au regard du marché actuel. J'attends encore une proposition raisonnable promise par lui. Entre temps j'ai beaucoup réfléchi et il n'est pas du tout évident que je me sépare de ma Gold, en tout cas pas tout de suite ! - J'aime également beaucoup Harley Davidson, notamment l'Electra Glide qui, si elle n'avait pas le défaut de chauffer comme une cocote minute serait mienne aujourd'hui. - Je remercie le concessionnaire de Boulogne pour sa disponibilité et la qualité de l'accueil qu'il m'a réservé lors d'un essai en juillet 2010.
- N’en déplaise à ses détracteurs, la Gold est vraiment une machine exceptionnelle ! Je décore et équipe ma moto petit à petit, notamment de quelques chromes sur le top case, les valises, le tableau de bord et la face avant. - La pose de déflecteurs ainsi que des repose-pieds autoroutes me permettent de voyager dans le plus grand confort. Traverser les forêts Ardennaises (par exemple) en écoutant Webb Walder et autres morceaux de bon vieux rock procure un réel plaisir... - Un G.P.S de chez Garmin le Zumo 660 complète l'équipement Grand Tourisme. Après une petite prise en main du logiciel BaseCamp, la création d'itinéraire devient un jeu d’enfant. Une carte mémoire de 4GB (le maximum que le Garmin puise gérer) me permet d'embarquer quelques 300 fichiers mp3.
Home Précédent Suivant Revoir l'introLE WEB DE DGEDGE