Yamaha 1300 Venture Royale
Mes anciennes compagnes de route...
Home Précédent Suivant- C’est en juin 1978 que j'achète ma première moto. Une Motobécane 125 LT3 d'occasion, à moteur 2T, un vrai petit missile ! D'un fonctionnement très simple ! Comme une tronçonneuse, autant d'huile que d'essence! Le nuage bleu qui sortait des échappements au dessus de 10 000trs était un signe de bonne lubrification du moteur. Elle a rendu l'âme après 14000kms. - En 1980, j'achète une Honda 125 Xls neuve (6115Frs à l'époque). Rien à dire de particulier sur cette petite moto si ce n'est sur la revente... Mais là c'est une trop longue histoire... (N’est-ce pas Yves?) - Plus tard, et après avoir obtenu le permis A3, j'achète une BMW R50 transformée avec un moteur de R60 (troqué contre une R15). Une année de boulot avec un copain… et je n'ai jamais roulé avec ! - Quelques temps après j’achète un side-car Moto Guzzi V7 avec un moteur 1000 cm3 attelé à un panier « Précision ». Un engin tout droit sorti d'un esprit machiavélique, équipée de roues de 2cv en 15 pouces. A l’époque, impossible d’entreprendre une virée sans l’indispensable caisse à outils. Je garde d’excellents souvenirs de cet attelage, notamment lorsque j’allais conduire ma fille à l'école maternelle. Je l’ai revendu en cours de rénovation pour différentes raisons... - Plusieurs années sans moto, et c’est en 2003 que je décide d’en racheter une. Mon choix se porte sur une Suzuki GS 1100 GK, que j’ai revendue à l’occasion d’une révision où un client en voulait absolument. J'ai posté une photo trouvée sur internet, la mienne était Gris/Bleu. - Ensuite j'ai acheté une Yamaha 1300 Venture Royale, la seule moto qui ne tient pas la route mais qui l’occupe ! Ceci-dit ça roule pas mal. Après 2 ans de bons et loyaux services, je décide de la vendre et de racheter une BMW K1200 LT. Une excellente moto, très bien pensée pour les longues balades, parfaitement équipée, un 1200 un peu juste peut-être, mais très économique en carburant : 5,5L / 100. Après 4 ans de bons moments à son guidon et une seule panne (un changement de batterie), je décide de la changer avec pour objectif une H.D. ElectraGlide. - C'est en juillet 2010 que j'en essaye une, je passe un très bon moment à son guidon mais la chaleur du moteur qui monte aux stops et autres feux tricolores est telle que Madame n'apprécie pas. Je décide donc d'essayer une Goldwing et, après avoir rencontré Pascal Baquet de chez Motoline à Lys les Lannoy, je lui laisse ma K12 pour partir au guidon d'une 1800 Goldwing qui nous apporte toutes les satisfactions. Je pense même que c'est la meilleure moto dans sa catégorie. "CQFD"
BMW K 1200LT
Motobécane 125 LT3 Honda 125 Xls BMW R50 série 2 Attelage Moto Guzzi : Précision Suzuki GS 1100 GK

Revoir l'introLE WEB DE DGEDGE